• Archives

la France empêche une chinoise de retrouver son époux savoisien

Nous ne faisons pas d’action personnelle, cependant, nous allons, pour une fois, faire exception.

William Deleand, 44 ans, est savoisien. Jusque-là tout va bien. Célibataire, il découvre Haiyan, 41 ans, de nationalité Chinoise, sur un site de rencontre. Quelques mois plus tard, William commence à penser mariage. Alors tout s’enchaîne. Haiyan est étrangère, Chinoise de surcroît, et là l’administration française s’en mêle.

Avant de pouvoir parler mariage et choisir une date, le couple doit passer un entretien qui, grâce à un visa régulièrement délivré permettant à de venir en France, se déroulera en Savoie. Après accord de la préfecture, le mariage se fera dans la foulée.

Malheureusement, deux jours après le mariage et suite à la fin de validité du visa, Haiyan se doit de retourner en Chine. Jusque quelques jours, le temps d’obtenir l’acte de mariage et refaire sa demande de visa pour revenir auprès de William.

A peine la demande de visa posée, celui-ci est refusé au motif qu’Haiyan n’a « pas apporté la preuve de son intention de mener une vie commune avec son conjoint ». Ce motif ne se trouve pourtant nulle part dans la liste des motifs validés et pouvant être utilisés et toutes ses demandes de justification restent sans réponse.

Le gouvernement occupant pense plus à un mariage blanc voire un mariage gris qu’à un mariage de sentiments.

Aujourd’hui William est marié, son épouse se retrouve confinée en Chine, sans logement, car sûre de revenir au plus vite près de William elle avait rendu son logement ; sans travail, pour la même raison elle avait posé sa démission ; elle avait même mis en vente la majorité de ses biens pour en pas être encombrée dans son voyage sans retour ; et maintenant aucun des deux ne sait si un jour ou l’autre ils se retrouveront.

La seule raison pour que l’Etat occupant refuse l’entrée en Savoie d’Haiyan, c’est que William est savoisien car toutes les conditions pour qu’elle puisse venir chez nous sont réunies. Les savoisiens dérangent et la France utilisera tous les moyens mis à sa disposition pour que les savoisiens abandonnent leur aspiration à recouvrer leurs droits et leur indépendance.

Alors savoisiennes, savoisiens, si vous désirez soutenir William et Haiyan, vous pouvez commencer par signer la pétition mise en ligne

http://www.mesopinions.com/petition/justice/amour-visa-asv/26672

ou envoyer des lettres de soutien à William Deleand sur facebook

https://www.facebook.com/septroie/

etat de savoie

savoie libre, mariage, savoisien, chinoise

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.