• Archives

Présentation

Le Gouvernement Provisoire

de l’Etat de Savoie

Site savoisien créé pour la Savoie , pour la reconnaissance de l’état de Savoie sur le modèle d’une fédération – confédération savoisienne ainsi que du gouvernement de La Savoie en tant que Etat à part entière. Savoie Libre !

Le 8 juin 2012, à Genève – CH – et à la demande de partenaires extérieurs à La Savoie, 18 mouvements ou associations de Savoie ont été conviées à une réunion d’information sur l’avenir de La Savoie.

14 mouvements ou associations ont participé à cette réunion et ont choisi de s’unir afin de faire présenter l’État de La Savoie auprès de pays étrangers et instances internationales en officialisant un Gouvernement voté  et approuvé par les mouvements et associations présentes.

Ce Gouvernement a été présenté officiellement à la presse internationale le 10 juin 2012 lors d’une manifestation sur la frontière Suisse-Savoie de Bardonnex, Gouvernement tout juste approuvé par les savoisiens et sympathisants savoisiens présents.

Afin d’obtenir un poids important auprès des pays étrangers, 9 ministères ont été créés composés chacun d’un ministre, un chef de cabinet et 2 délégués sous la coupole d’un président. Ces désignations (ministre et président) ne sont pas définitives dans la mesure où notre Constitution parle de Chanceliers et de Conseillers mais que seuls les premiers termes sont reconnus par les instances internationales.

Un avocat international étranger a été nommé et mandaté le 17 juillet 2012 par les ministères des Affaires Etrangères et de l’Intérieur pour soulever le problème juridique du statut spécifique de la Savoie et nous permettre grâce à ses connaissances de renforcer nos thèses à l’étranger.

Aujourd’hui, après plusieurs contacts avec différents pays étrangers de tous les continents, grâce à la nomination d’Ambassadeurs (juillet 2012) et de Délégués aux Affaires Étrangères (juin 2012), ceux-ci nous apportent leur soutien, leurs connaissances et leur aide afin de faire reconnaître les savoisiens et l’État de La Savoie auprès des instances internationales ainsi que la reconnaissance sur leur territoire des documents émis par le Gouvernement de l’État de La Savoie (cartes d’identité, permis de conduire, …).

Leur aide se présente pour l’instant sous forme de personnel mis à disposition (juristes, avocats, ambassadeurs, banquiers, économistes, journalistes,…). Tous, chacun dans son domaine, se sont déjà attelés à travailler sur le problème juridique de la Savoie vis-à-vis de la France. Plusieurs plaintes ont d’ores et déjà été déposées auprès des Nations Unies.

Depuis le 8 juin 2012, beaucoup de personnes de tous horizons nous rejoignent en mettant à notre disposition leur savoir, savoir faire, matériel, dons ou relations.

Peu d’informations ont filtré depuis le 8 juin 2012, mais plusieurs rencontres informelles ont déjà eu lieu en Europe et toutes ces rencontres se font en plus de notre activité professionnelle personnelle.

Toutes les bonnes volontés sont invitées à déposer leur candidature par le biais du site internet (page contacts). Par souci de forte demande, merci de bien cibler vos connaissances avec le Ministère concerné (toute demande dans plusieurs Ministères sera rejetée)

Notre travail est surtout porté sur notre reconnaissance à l’international ainsi :

le 28 juin 2014 : nous avons permis la reconnaissance du Peuple de Savoie par l’U.N.P.O. Organisation des Peuples et Nations Non Représentés

le 25 septembre 2014 : nous nous sommes exprimés dans l’enceinte de Parlement Européen à propos des minorités non reconnues Vidéo

le 25 novembre 2014 : nous nous sommes exprimés au siège de l’O.N.U. à Genève devant plus de 500 personnes dont les représentants des états membres de l’O.N.U. et nous avons dénoncé les agissements de l’Etat français. Vidéo

Le 15 avril 2015 : nous avons créé avec les représentants bretons l’Association des Nations de l’Hexagone (ANH) afin d’entretenir de bonnes relations avec les autres peuples opprimés par la France

Le 23 mai 2015 : suite à un accord avec le Gouvernement de la République de Papouasie Occidentale, nous allons pouvoir utiliser leur bureau à La Haye afin de recevoir des avocats internationaux et travailler sur les futures plaintes que nous allons déposer au Tribunal International de Justice contre la France.

Les commentaires sont fermés.