Plaques Savoisiennes en Suisse, suite…

La Direction aux Affaires Savoisiennes vous informe que dans le cadre des procès en cours en Suisse concernant l’utilisation de plaques Savoisiennes et plus particulièrement à propos de l’affaire de C. L., qui est la première affaire en cours et donc la plus avancée juridiquement, la cour d’appel Genevoise a confirmé dans les mêmes termes la condamnation qui avait été prononcée par le tribunal de Police alors qu’une relaxe avait été prononcée en 1ère instance.

Profitant de l’effet suspensif C.L. à décidé avec le soutien de la Direction aux Affaires Savoisiennes de porter l’affaire devant la plus haute instance juridique Suisse à savoir le Tribunal Fédéral.

Comme nous l’affirmons depuis la création de la DAS, la voie juridique et pacifique est toujours celle que nous privilégions. Que ce soit côté français avec le procès en dissolution de la DAS ou côté Suisse avec l’affaires des plaques d’immatriculations.

La DAS s’efforce d’apporter sur demande un soutien moral voire juridique et même financier en fonction des possibilités, (nous fonctionnons grâce aux dons), à tous les possesseurs de cartes d’identités émises par ses soins, et ceci dans le respect des lois mises en place par les autorités de tutelles.

Ce soutien ne s’étend pas, pour des motifs juridiques, à tous documents produits par tout autre groupement.

Nous avons mis en place depuis plusieurs années un ensemble important d’intervenants dans le domaine législatif, juridique et historique au niveau national et international pour défendre nos et vos intérêts et faire valoir nos et vos revendications.

Ce travail souvent discret n’en est pas moins efficace.Notre volonté reste la même depuis le début à savoir pointer notre objectif sur les plus hautes juridictions nationales et internationales pour que soit reconnu, le droit inaliénable et intemporel à l’existence du peuple de Savoie.

Nous nous adressons à cette occasion personnellement et individuellement à tous les détenteurs d’une carte d’identité émise pas la Direction aux Affaires Savoisiennes pour vous dire que le jour où vous avez fait la démarche de vous reconnaitre comme Savoisien en demandant cette identité auprès de nos services, vous vous êtes identifiés au peuple de Savoie dans son ensemble et que vous avez par conséquent décidé de soutenir plus particulièrement le choix de la voie juridique que nous suivons aujourd’hui.

Nul doute que dans l’avenir nous aurons besoin de votre part d’un appui bien plus actif, car à n’en pas douter plus nous allons aller haut dans la voie juridique et plus il va y avoir du vent !!! Il faudra le voir comme le vent de la liberté.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous pour vous donner toute information en temps utile.

Savoie, le peuple est en marche !

Daniel « Patate » Parmentier

C’est avec tristesse que nous vous annonçons le décès de Daniel Parmentier dit « Patate » survenu ce matin du 28 février 2021 dans sa septante-et-unième année.

Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille, ses amis et ses proches.

Condoléances

C’est avec tristesse que nous vous annonçons le décès d’un des nôtres Gérard Leis survenu dans la nuit du 13 au 14 novembre 2020 dans sa huitantième année.

Fervent défenseur de la Savoie depuis son entrée à la Ligue Savoisienne dans les années nonantes, il avait rejoint la DAS dès sa création.

Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille, ses amis et ses proches.

Repose en paix mon ami

COVID-19 / SAVOIE

La France occupante continue ses singeries, elle essaye de faire croire, ou tout au moins son gouvernement, qu’elle maîtrise une situation incontrôlable. Si le français écoutait ce qu’on lui dit, il n’y aurait pas autant de radars sur nos routes.

Qui va voir son expert-comptable ou banquier lorsqu’il est malade ? Bref…

Il paraîtrait que 12000 lits de réanimations sont existants en France, soit 120 lits par département sur une base de 100 départements. Et en Savoie ?

Le site officiel (nous indique entre 13 et 18 maximum pour le Sud de la Savoie et entre 25 et 35 maximum pour le Nord soit 53 lits pour la totalité de la Savoie

Soit au minimum 38 lits et au maximum 53 lits pour 1 261 733 habitants ! on est bien loin des 240 (120*2) lits qu’on devrait avoir pour la sécurité de notre population.

Il n’y a pas d’épidémie, il y a un manque d’intérêt de la part des politiciens eu égard à la santé des habitants, certes de Savoie, mais aussi de la France entière.

Où sont passées les promesses de nos grands Députés, Sénateurs ? Améliorer le quotidien, la santé, une mascarade encore et toujours…

« Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. » Jacques Chirac.

On pourrait en écrire des pages sur tout ce qui ne va pas , à commencer à ce déplacement des vacances de Toussaint qui n’aurait jamais avoir eu lieu.

Bref, impossible de soigner des gens si les pouvoirs publics ne donnent pas plus de moyens financiers, car il ne s’agit plus que de ça, à nos soignants.

Plaques d’immatriculation savoisiennes / Suisse

Mise à jour le 22 juillet 2020

Suite au jugement rendu le 8 juillet 2020 par le tribunal de Genève relaxant le savoisien sur l’utilisation des plaques d’immatriculations savoisiennes mais le condamnant sur l’absence du « F » à l’arrière du véhicule, nous venons d’apprendre que le Ministère Public par le biais du Procureur avait fait appel de cette décision.

Nous reviendrons bientôt vers vous pour vous donner plus d’informations.

le 26 juin 2020

Bonjour à toutes et à tous, 
Nous venons d’apprendre par notre avocate helvète que le Tribunal de Police de Genève a refusé d’entendre Fabrice comme témoin assisté dans l’affaire des plaques savoisiennes en Suisse. 
Le cabinet trouve cependant opportun d’avoir un certain nombre de Savoisien(ne)s lors de l’audience du mercredi 8 juillet vers 11h00 dans la salle pour prouver que nous ne sommes pas juste quelques personnes.
Les règles sont un peu particulières en Suisse puisque le tribunal demande à l’avocate de donner les noms et prénoms des personnes désirant venir avant le 30 juin 2020. Le Tribunal se laissant le droit de refuser l’accès aux personnes qu’il jugerait indésirable (sur quel critère ??) 
Pour celles et ceux qui souhaitent venir, merci de nous contacter avant le 29 juin 2020 en nous donnant simplement vos noms et prénoms via l’adresse mail suivante :
das@etat-de-savoie.com

Nous vous recontacterons personnellement dès approbation par le tribunal pour vous indiquer l’adresse du tribunal et les points relais pour le covoiturage.

Savoisiennement votre 

le 06 juillet 2020

Suite au refus du tribunal d’avoir des savoisiens dans la salle du tribunal et suite au recours effectué par notre avocate, une quinzaine de savoisiens a été autorisée à entrer pour l’audience le 08 juillet 2020.