Plaques Savoisiennes en Suisse, suite…

La Direction aux Affaires Savoisiennes vous informe que dans le cadre des procès en cours en Suisse concernant l’utilisation de plaques Savoisiennes et plus particulièrement à propos de l’affaire de C. L., qui est la première affaire en cours et donc la plus avancée juridiquement, la cour d’appel Genevoise a confirmé dans les mêmes termes la condamnation qui avait été prononcée par le tribunal de Police alors qu’une relaxe avait été prononcée en 1ère instance.

Lire la suite

Condoléances

C’est avec tristesse que nous vous annonçons le décès d’un des nôtres Gérard Leis survenu dans la nuit du 13 au 14 novembre 2020 dans sa huitantième année.

Fervent défenseur de la Savoie depuis son entrée à la Ligue Savoisienne dans les années nonantes, il avait rejoint la DAS dès sa création.

Nous présentons toutes nos condoléances à sa famille, ses amis et ses proches.

Repose en paix mon ami

COVID-19 / SAVOIE

La France occupante continue ses singeries, elle essaye de faire croire, ou tout au moins son gouvernement, qu’elle maîtrise une situation incontrôlable. Si le français écoutait ce qu’on lui dit, il n’y aurait pas autant de radars sur nos routes.

Qui va voir son expert-comptable ou banquier lorsqu’il est malade ? Bref…

Il paraîtrait que 12000 lits de réanimations sont existants en France, soit 120 lits par département sur une base de 100 départements. Et en Savoie ?

Le site officiel (nous indique entre 13 et 18 maximum pour le Sud de la Savoie et entre 25 et 35 maximum pour le Nord soit 53 lits pour la totalité de la Savoie

Soit au minimum 38 lits et au maximum 53 lits pour 1 261 733 habitants ! on est bien loin des 240 (120*2) lits qu’on devrait avoir pour la sécurité de notre population.

Il n’y a pas d’épidémie, il y a un manque d’intérêt de la part des politiciens eu égard à la santé des habitants, certes de Savoie, mais aussi de la France entière.

Où sont passées les promesses de nos grands Députés, Sénateurs ? Améliorer le quotidien, la santé, une mascarade encore et toujours…

« Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. » Jacques Chirac.

On pourrait en écrire des pages sur tout ce qui ne va pas , à commencer à ce déplacement des vacances de Toussaint qui n’aurait jamais avoir eu lieu.

Bref, impossible de soigner des gens si les pouvoirs publics ne donnent pas plus de moyens financiers, car il ne s’agit plus que de ça, à nos soignants.