• Archives

9ème Forum pour les Minorités

Pour la 3ème fois, nous avons pu prendre la parole dans la salle XX de l’ONU à Genève devant tous les représentants des pays inscrits aux Nations Unies.

Cette année est un peu spéciale puisqu’elle portait sur les problèmes sanitaires et humanitaires pour les minorités laissées et abandonnées par leurs colonisateurs.

Nous avons donc choisi de parler de la pollution de l’air qui est un fléau pour tous les habitants de Savoie de par la circulation des camions internationaux, des industries et des systèmes de chauffage souvent obsolètes ou défectueux.

Afin d’appuyer notre intervention, nous nous sommes rapprochés de l’Association pour le Respect du Site du Mont Blanc (ARSMB), association existant depuis plus de 25 ans, pionnière mais surtout reconnue pour sa lutte contre la pollution atmosphérique.

Bien évidemment, toutes les préconisations que nous faisons ici pour la Vallée de l’Arve citée en exemple sera valable pour la totalité du territoire de notre état dont bien entendu la vallée de la Maurienne et le Tunnel du Fréjus.

Vous pourrez trouver notre intervention sur le site même de l’ONU à 1:37’40 en cliquant sur le lien suivant

Vidéo ONU 2016

Vous trouverez ci-dessous notre discours de présentation :

Nous entendons tous les jours parler des problèmes liés à la pollution de l’eau et des sols. En Savoie, la pollution de l’air est la première cause de maladie. Alors qu’il est possible de vivre plusieurs jours sans manger, plusieurs heures sans boire, respirer est un besoin immédiat et constant.
La Vallée de l’Arve a une densité de 100 habitants au km². En comparaison, la région parisienne est à 1 000 habitants au km². Sur une année, la région parisienne subit une quinzaine de jours d’alertes pollutions quand nous en supportons plus d’une cinquantaine sur la même période.
La France, se préoccupe intensément des problèmes de pollution de sa capitale mais délaisse complètement la Savoie qu’elle a colonisée et ne propose aucune des solutions concrètes qu’elle autorise à Paris prouvant ainsi la discrimination existant entre la France et la Savoie.
La pollution en Savoie n’est pas uniquement causée par le chauffage individuel comme la France le prétend, mais aussi par la pollution routière et, bien évidement, l’industrie.
Paris applique l’interdiction de circulation aux véhicules les plus polluants, supprime certains axes routiers, mais refuse systématiquement ces mêmes dispositions en Savoie, Pourquoi ?
Oui la Savoie n’est pas la France ; nous le constatons jour après jour au travers de ce type de discrimination.
L’OMS constate le dépassement des seuils de pollutions plusieurs fois dans l’année et pendant des périodes de plusieurs jours y compris en été alors que les systèmes de chauffage ne fonctionnent pas. Elle reconnaît également le décès prématuré d’environ 60 personnes par an en Vallée de l’Arve à cause de la pollution soit une personne pour 2 jours de dépassement des seuils de pollution.
Depuis 25 ans, l’Association pour le Respect du Site du Mont Blanc (ARSMB) œuvre à faire reconnaître l’état de l’air dégradé dans lequel nous vivons alors même que certains maires font une publicité contraire osant citer « l’air pur de nos montagnes ». Même le journal Genevois « Le Temps » ne peut rester une semaine durant la période hivernale sans parler de la problématique « pollution de l’air ».
Le transport routier représente près de 600 000 camions et bus et plus de 1 200 000 véhicules légers traversant le Tunnel du Mont Blanc annuellement.
La seconde cause de pollution est l’industrie lourde dont principalement une usine qui, entre 2010 et 2015 a multiplié par deux ses émissions de particules et autres polluants atmosphériques ainsi qu’une usine d’incinération publique dont les données de rejets sont bien entendu confidentielles. Ces deux installations sont situées en fond de vallée où la majorité de la population vit et habite. Les vents quasi-nuls et les reliefs proches et élevés empêchent la dispersions des particules et gaz en suspension dans l’air.
La troisième cause reste le chauffage des entreprises et des habitations. L’état propose simplement la suppression des cheminées a bois ayant un foyer ouvert alors que la véritable réflexion serait de trouver une vraie alternative aux chauffages fuel et gaz dont les chaudières souvent anciennes sont très énergivores et donc très émettrices de particules fines … Il faut noter que le fuel, le diesel et le gaz sont taxés à près de 80% de leur prix de vente par l’Etat.
Nous ne pouvons que constater l’inaction des pouvoirs publics Français en Savoie sur les problèmes de pollution et la discrimination évidente entre Paris et la Savoie, aussi bien dans les domaines de la circulation que du chauffage. En parallèle, l’Etat français actionnaire de la SNCF supprime des trains entre Paris et la Savoie et les remplace par des bus qui ne sont pas conforme aux dernières normes Européennes.
L’Etat français n’engage aucune action sur les sources importantes de pollution : les entreprises polluantes et le transport routier international
La COP 21 prônée par la France est une illusion en Savoie car l’intérêt financier passe avant la santé et la vie des habitants.

Vous trouverez ci-dessous notre discours de préconisations :

Merci Monsieur le Président,
Nous revenons sur la pollution dramatique en Savoie dont l’Etat Français se moque totalement malgré les recommandations de l’OMS.
La pollution, je vous le rappelle fait environ 60 morts prématurés par an sur une population de 500 000 habitants. La plus forte concentration de polluants de l’air est située sur une partie habitée par moins de 25000 habitants et le nombre de personnes devenues asthmatiques à cause de la pollution n’est plus calculable. Les deux usines d’incinération situées au nord de la Savoie (Passy et Annecy) ne fonctionnent qu’à la moitié de leur productivité, des déchets sont donc importés d’autres régions françaises pour y être brûlés augmentant encore les polluants par les camions les transportant.
Avec l’OMS, plus d’une quarantaine de médecins de toute la Savoie ont dénoncé ce problème de pollution gravissime sans que pour autant le ministère Français de la Santé ne prenne une quelconque décision sur le transport routier, premier pollueur en Savoie.
Passy (11 000 habitants), commune de Savoie la plus polluée présente un nombre de jours critiques (niveau 8, 9 ou 10) 2 fois plus élevé que Lyon (500 000 habitants) et 4 fois plus que Paris (2,2 Millions d’habitants).
Nous sommes le seul endroit où les recommandations sont contraignantes pour les pollués et non pour les pollueurs :
  • Nos anciens ne peuvent sortir faire leurs courses.
  • Nos enfants ne peuvent sortir en récréation.
  • Tous les sports de plein air deviennent risqués.
  • Nous ne pouvons ouvrir les fenêtres pour aérer nos logements.
La COP 21 présentée par la France n’est à nos yeux qu’une farce de plus et les gouvernements successifs n’y changent rien. Les élections présidentielles de 2017 arrive rapidement et aucun candidat ne parle de la pollution, aucun ne propose de réponse concrète pour une diminution significative de la pollution de l’air alors même que chacun d’eux est venu se pavaner en Savoie.
La France ne respecte ni les citoyens ni les territoires de Savoie.Le problème de la pollution est maintenant une urgence vitale et il n’est plus supportable de constater la dégradation de la santé des populations Savoisiennes. Le gouvernement quel qu’il soit doit agir de toute urgence.
L’Etat connait les solutions et doit soutenir les autorités locales dans leurs mises en œuvre. Nous demandons immédiatement car cela est possible sans aucun surcoût financier :
  • Des analyses précises par période de 15 jours et par type de polluants tout au long de l’année.
  • La remise en circulation de tous les trains de nuit entre Paris et la Savoie.
  • Le remplacement de toutes les lignes de bus circulant de gare en gare par des trains.
  • Un horaire cadencés des trains toutes les 1/2heures.
  • La mise en place de bus électriques pour les lignes de moins de 50km.
  • L’interdiction de circulation des camions Euro 3 et 4 qui transit en Savoie.
  • Le ferroutage obligatoire pour les camions Euro 5 à partir de la gare d’Aiton pour l’Italie via le Mont Cenis.
  • Le déplacement du centre de gestion des camions transitant par le Tunnel du Mont-Blanc de Passy-Le Fayet à Bonneville.
  • La mise en place d’aides financières pour toute personne désirant changer son système de chauffage au fuel ou gaz antérieur à 1997 à concurrence de la moitié du prix de l’appareillage et de la main d’œuvre.
  • La poursuite de l’aide de l’Etat pour le remplacement des systèmes de chauffage au bois à concurrence des ¾ du prix de l’appareillage et de la main d’œuvre pour un appareil aux normes flamme verte 7* uniquement.
  • La mise aux normes Européennes et non Françaises des prises de branchement des véhicules électriques.
  • L’augmentation des contrôles périodiques et des normes plus strictes pour l’incinérateur d’Annecy.
  • La suppression de l’incinérateur de Passy et le déplacement des déchets incinérables sur celui d’Annecy.
  • Un contrôle plus rigoureux et une obligation de diminution des rejets les jours de pics de pollution pour les autres entreprises.
  • La déclaration d’utilité publique de l’Association pour le respect du Site du Mont Blanc (ARSMB).
  • L’explication par l’Etat des objectifs du nouveau trajet Lyon-Turin ferroviaire et des éclaircissements sur le double emploi en ferroutage entre le Lyon-Turin et le Aiton-Orbassanno remis aux normes en 2010. A défaut d’une réelle utilité pour le transport des marchandises, abandon du projet ferroviaire Lyon-Turin
La COP21 est une bonne chose. Elle ne l’est que si toutes et tous la mettons en œuvre.
En Savoie, nous pouvons faire la claire démonstration que la pollution de l’air n’est pas une fatalité.
Donnez-nous les moyens de pouvoir vivre et non survivre en Savoie.
La France n’a pas le droit de décider de la vie ou de la mort d’un peuple et si elle ne peut le respecter, elle doit rapidement lui reconnaître ses droits inaliénables et le laisser, en toute liberté, s’autodéterminer.

 

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.