Les FFO ont besoin de prétextes pour embarquer les savoisiens

Comme vous avez pu le lire dans « Le Messager »

« Tous deux ont immédiatement été plaqués sur leur voiture par des policiers en civil qui ont découvert « des couteaux à cran d’arrêt ». »

S’ils ont été immédiatement plaqués sur leur voiture, cela indique que leurs couteaux n’étaient pas en cours d’utilisation !! Et depuis quand des « Opinels » sont’ils des couteaux utilisés pour attaquer les gens ?

« après quelques échanges musclés, ils ont été embarqués directement au commissariat de Thonon »
Vous pouvez voir ci-dessous dans une vidéo honteuse truquée par nos soins toute la vivacité dont ont du faire preuve les F.F.O. pour embarquer nos deux amis.Ce qui explique les  » quelques heures en garde à vue en raison d’une rébellion lors de son interpellation. »

En clair « les moutons vendus sous l’oeil des CRS » rappellent un tristement célèbre 22 avril 1860 où des centaines de moutons, pour ne pas dire des milliers, avaient à cette occasion également été vendus sous l’oeil des gendarmes. Souvenez-vous, cela ne vous rappelle-t-il pas quelques savoisiens privés de leur droit de choisir et qui, sous l’oeil hagard de ces F.F.O. n’avaient eu d’autre choix que de voter pour la cession de la Savoie à la France ?

Similitude ou moquerie de la part de la France envers nous, savoisiens ? Des moutons vendus par un Me HOLTZ dont le nom n’a rien d’ici, contre l’avis de leur propriétaire qui aura été bâillonné et muselé afin de ne pas perturber l’échange. Et une Savoie vendue par un Cavour ne permettant pas les bulletins NON, encerclant les savoisiens de militaires et ne mettant pas d’isoloir afin d’être sûr du résultat.

Ce qui s’est passé le 26 juillet 2013 n’est que le triste reflet de ce qui se passe depuis plus de 150 ans en Savoie. L’IRRESPECT.

L’iirespect de la France sur le sol de la Savoie et contre les habitants de la Savoie. Et vous vous laissez faire. La France a donc raison de continuer puisque cela ne semble pas vous déranger plus qu’outre mesure.

Alors si cela vous gêne réellement, ou si vous vous vous rendez enfin compte du mépris qu’à l’Etat français à votre encontre, venez aux manifestations le faire savoir.

http://www.lemessager.fr/Actualite/Chablais/2013/08/01/article_des_brebis_vendues_aux_encheres_sous_l_o.shtml#.UfqOJNJM-5M

La suite demain dans « le Faucigny »

 

Les commentaires sont fermés.