Suppression des départements

La suppression des départements est acquise pour 2020.

La liberté de la Savoie aussi ; elle est dans les textes, elle est dans les livres : rapport Descotes 1924 p22-23

Nous n’allons pas  nous battre pour notre liberté puisque le président dacôté nous la donne :

La situation devenait critique…  …Finalement le Ministre de l’Intérieur le [M. Charles Bertier]mandat auprès de lui et lui fit cette déclaration :

« Vous ne serez pas démembrés, Chambéry gardera sa cour d’Appel et je vous ferai deux départements »…

… le ministre lui répondit : « Ecrivez que vous tenez ces assurances d’un membre du gouvernement »

A sa sortie du ministère, M. Charles Bertier envoya à Chambéry la dépêche suivante :

« Paris, 10 mars 1860, 4h15 le soir. La Savoie ne sera pas démembrée, il y aura deux départements. La Cour d’appel de Chambéry sera maintenue : une assurance formelle nous est donnée sur ces points d’une source officielle »

L’imprimerie du Courrier des Alpes fit immédiatement tirer cette dépêche… … L’organe officiel de l’annexion, le Courrier des Alpes, la confirma et l’accentua dans son numéro du mardi 13 mars répandu à profusion d’un bout à l’autre de la Savoie.

« Nous sommes autorisés à annoncer que la Savoie sera divisée en deux départements avec Chambéry et Annecy pour chefs-lieux et qu’une cour impériale sera maintenue dans la première de ces deux villes. »

DSCF0022DSCF0023En attendant l’insertion des journaux d’époque intégrant cette dépêche, vous pouvez télécharger ici le Journal de Toulouse du 14 mars 1860 la reprenant (page 3, 3ème colonne).

B315556101_JOUTOU_1860_03_14(2)

Les copies originales du Courrier des Alpes daté du 13 mars 1860 sont téléchargeables ci-dessous

73COURDALPES-18600313-P-0001

73COURDALPES-18600313-P-0002

73COURDALPES-18600313-P-0003

73COURDALPES-18600313-P-0004

Les commentaires sont fermés.