• Archives

Compte rendu réunion du 19 février 2017

1ère réunion des Etats de Savoie.

Nous tenons tout d’abord à remercier tous les participants et les intervenants pour cette 1ère réunion.

Cette réunion fait suite à une forte demande de personnes qui en ont marre de voir des groupements émettre plus de critiques envers d’autres groupements que de travail concret. Ceci est indéniable et plusieurs représentants de groupements ont décidé qu’effectivement il fallait montrer non plus nos différences mais notre but commun. Il va de soit que la Savoie n’est pas Nice, ni le Piémont, ni le Val d’Aoste, mais toute avancée de l’un peut être bénéfique pour l’autre, nos histoires ont plus de points communs entre elles qu’avec la France ou l’Italie, il ne faut pas l’oublier. Nous n’avons pas la prétention de libérer le Val d’Aoste, Nice ou le Piémont et nous continuerons de travailler pour l’indépendance de la Savoie comme nous l’avons toujours fait mais continuerons d’aller à la fête des Etats de Savoie début septembre organisée à Superga comme nous le faisons depuis plusieurs années. Il n’y a aucun regroupement, simplement une facilitation de communication entre nous, chacun connaissant ainsi le responsable de chaque autre groupement et a ainsi pu échanger ses coordonnées afin de pouvoir discuter plus aisément pour les manifestations à venir.

Il n’est pas toujours facile de mélanger des associations culturelles et des associations politiques, les premières voyant d’un mauvais œil les secondes et les secondes ne voyant pas forcément l’utilité des premières. Nous restons sur nos positions en refusant de rentrer en politique, nous n’obligerons aucun membre à aller voter ou s’impliquer en politique, mais si un programme était proposé pour une élection et si au moins 60% des propositions émises allaient dans le sens de la « #Savoiedabord » alors nous pourrions partager leur programme pour information car il vaut mieux qu’un savoisien qui vote mette le bulletin d’un parti savoisien que d’un parti français.

A l’appel lancé en janvier aux associations via Facebook, comme nous ne pouvions contacter tous les groupements, nous avions demandé aux associations de partager l’information et plusieurs autres associations ont demandé à pouvoir participer à cette réunion. L’indépendance est l’affaire de toutes et tous, quelque soit le motif de l’existence d’une association si son but est d’obtenir l’indépendance de la Savoie, pourquoi lui refuser de s’associer aux autres ? C’est ainsi le cas de «La Slòira», association culturelle piémontaise qui édite un magasine trimestriel en langue piémontaise et qui inclus des articles indépendantistes dans ses colonnes.

Aucun pacte, aucun traité, aucun accord n’a été signé entre les mouvements présents, la seule chose qui était demandée aux représentants qui venaient pour la photo finale était simplement de relayer l’information des autres groupements si celle-ci leur convenait, de participer aux manifestations (culturelle, politique, …) des autres groupements si le thème était dans leur conviction et, pourquoi pas, de s’investir dans une manifestation d’un autre groupement (matériel, personnel, financier,…) si elle pouvait être commune à un ou plusieurs groupements. Dans tous les cas si la manifestation ne plaît pas, il suffit de l’ignorer et de passer à autre chose.

Nous comprenons également que l’absence d’une personne à une manifestation ne veut pas dire qu’elle la rejette, mais que chacun peut avoir des obligations professionnelles, personnelles qui font que le déplacement n’est pas possible. Aucune rigueur ne sera prise contre une personne absente.

Nice :

Etait invité :

Racines du Pays Niçois, qui, par un problème de communication ne semble pas avoir reçu l’invitation

A demandé à être présent :

Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises, représentant : Daniel Coruzzi

Piémont :

Etaient invités :

Gioventura Piemonteisa, représentant : Carlo Comoli

Piemonte Stato, représentant : Fabrizzio Pettinato

Croce Real, représentant : Paolo Barosso

A demandé à être présent :

La Slòira, représentant : Stevo Ridella

Val d’Aoste :

Etait invité :

Pays d’Aoste Souverain, représentant : Lorenzio Luparia

A demandé à être présent :

Mouvement Arpitania, représentant : Paolo Vinardi

 Savoie :

Etaient invités :

            – Cent Pour Cent Savoie, représentant : Lionel Falcy

            – Confédération Savoisienne, représentant : Christophe Froissard

            – Mouvement Citoyen de Savoie, représentant : Michel Chiaberto (invitation refusée)

            – Pour La Savoie, représentant : Jean-François Catelin (excusé)

            – Direction aux Affaires Savoisiennes, représentant : Fabrice Dugerdil

Nous avons eu dans l’assistance un Corse qui nous a expliqué l’implication du peuple Corse dans la vie politique de l’Ile de Beauté et cette nécessité de lier le culturel et la politique.

Nous espérons que demain un autre groupement décidera d’organiser la 2ème Réunion des Etats de Savoie et qu’à cette occasion, d’autres groupements viendront s’y ajouter.

Pour la Direction aux Affaires Savoisiennes,

Fabrice Dugerdil

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.