Macron ou le déni d’identité

Pour ceux qui ont suivi le discours de ce jour (31 mars 2019) aux Glières pour commémorer une bataille qui n’eu jamais lieu, M. Macron, président dacôté revient rapidement sur l »histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

« 3 pays résistent encore en Europe : La Grèce, la Youglosavie, la Haute-Savoie annonçait Maurice Schumann sur Radio Londres »

Ces paroles reprises par Macron, augmentent encore plus le sens de cette phrase, la Savoie n’était donc bien pas française en 1944, il n’a aucune raison de commémorer une bataille qui eut lieu hors du territoire français, mais cela rajoute une question : si Macron reconnait aujourd’hui qu’en 1944 la Savoie n’était pas française , quand donc, depuis cette date, a-t-elle été annexée ?

Nous vous laissons écouter à partir de 7’22 »