Tunnel du Fréjus

http://www.acac73.org/2014/11/fin-du-creusement-du-deuxieme-tube-du-tunnel-routier-du-frejus-une-victoire-pour-la-predominance-du-trafic-poids-lourds-dans-les-alp

La fin du ferroutage. Ouvrez les yeux, fermez vos narines, plus de camions, plus de pollution. plus de nuisances, Monsieur PLUS est passé par là.

Depuis plusieurs années, nous essayons d’avertir la population de Savoie de l’inutilité totale et complète du transport ferroviaire en Ligne à Grande Vitesse (TAV en italien) entre Lyon et Turin malgré les promesses faites par le gouvernement Dacôté justifiant tant bien que mal du  projet de ferroutage qui attend sagement dans les cartons.

Oui, on se fout de vous, on vous a fait croire en 2007 que le percement mis en place était prévu pour mettre le tunnel du Fréjus aux normes de sécurité avec la création d’une galerie de  « sécurité ». Malgré la grognes de quelques savoisiens et d’association écologiques, un mois plus tard, le président dacôté (SARKOZY à l’époque) admit que la galerie creusée servira à la circulation des véhicules.

En 2011, le tunnel du mont Cenis a été rouvert après avoir été mis aux normes (cliquez ici) afin de pouvoir recevoir tous les types de remorques poids lourds.

Pourquoi vouloir faire des Alpes un gruyère ? Le mont Cenis est sous exploité alors que le nombre de camions ne cesse de diminuer chaque années dans les deux tunnels de mont Blanc et du Fréjus ; la galerie du Fréjus a été doublée afin de pouvoir, dans un avenir proche, absorber encore plus de véhicules. A quoi donc va servir le Lyon Turin ?

Pourquoi faciliter les échanges de transports par la route alors que l’avenir est le rail, comme c’est déjà le cas en Suisse.

Mesdames, Messieurs, à vos mouchoirs mais préparez déjà vos masques anti-pollution, les prix vont bientôt augmenter.

149017-no tav

Les commentaires sont fermés.