Tunnel routier du Fréjus

Le Gouvernement de l’Etat de la Savoie a prit connaissance du fait que l’Etat français propose l’ouverture de la galerie de sécurité du tunnel du Fréjus aux poids lourds.

Le Gouvernement de l’Etat de la Savoie rappelle à Mr le Préfet, Ambassadeur de France en   Savoie, ainsi qu’aux autorités françaises que la France n’a plus aucune légitimité sur le sol de Savoie du fait de l’abrogation du traité de Turin du 24 mars 1860 par le traité de paris de 1947.

De ce fait le Gouvernement de l’Etat de la Savoie n’autorise pas les modifications d’utilisation de la galerie de sécurité du tunnel du Fréjus.

La voie ferrée historique existante voyait passer 25 trains de marchandises par nuit à Modane en 2005 pour 5 aujourd’hui seulement ; en juillet 2011, cette voie ferrée a été mise au gabarit B1 et peut transporter des camions de 4 m de hauteur. C’est pour cela que le Gouvernement de l’Etat de la Savoie confirme son intention de maintenir et d’améliorer les voies ferrées déjà existantes pour augmenter le trafic du fret ferroviaire et ainsi arriver, d’ici 5 ans maximum, à supprimer tout le trafic fret routier international hors desserte locale sur le sol de la Savoie comme en Suisse voisine.

Le Gouvernement de l’Etat de la Savoie n’apprécie pas du tout la manière dont le Gouvernement français et les élus locaux ont berné la population de Savoie au sujet de cette galerie de sécurité confirmée encore en temps que telle il y a quelques mois.

Nous, Gouvernement de l’Etat de la Savoie, garantissons à la population, qu’aussitôt notre légitimité reconnue par les Instances Internationales, cette galerie retrouvera son rôle initial de « galerie de sécurité » et que les camions « long transit » traverseront notre Pays la Savoie sur la voie ferrée existante réaménagée et améliorée pour le confort des citoyens des localités traversées.

Les commentaires sont fermés.