• Archives

Vœux 2019

En ce premier jour de l’an 2019, nos vous présentons tous nos vœux de bonheur, santé, réussite tant professionnelle que personnelle.

Bien entendu, nous souhaitons plus que tout, au vu des événements marquant l’actualité française ces derniers mois, l’indépendance de la Savoie.

Plusieurs points seront à aborder pour la nouvelle année, malheureusement l’absorption de Savoisiens par les Gilets Jaunes semble leur faire manquer certaines actualités pourtant ô combien importantes pour notre pays.

Si effectivement la fermeture de la Cour d’Appel de Chambéry ne semble pas actée dans les textes, bon nombre d’habitants de Savoie, pour 2019 se retrouvent pourtant convoqués à la Cour d’Appel de Grenoble en lieu et place de Chambéry sans que cela n’émeuve grand monde, le tribunal de Bonneville est par contre voué à la fermeture malgré l’inamovibilité de la magistrature actée dans le traité de 1860.

Si effectivement, le nombre de trains en Savoie diminue, et même si certains (très peu) sont remplacés par des lignes de bus, on ne peut se réjouir de la faible mobilisation des savoisiens contre le Lyon-Turin qui réduira encore plus le nombre de lignes intra-Savoie. Peut-on cependant se féliciter de la fin des lignes directes Savoie – Paris, nous éloignant encore plus de la capitale française mais au détriment de la circulation sur nos routes ?

Ce matin du 1er janvier, un jeune sapeur pompier volontaire de 21 ans est décédé dans un accident de la circulation à Albertville. Nous pensons que 2019 devrait être l’année des “Secouristes” : Pompiers, Médecins, Urgentistes, Infirmières,… Toutes celles et ceux qui ont passés, passent ou vont passer leur vie pour sauver celle des autres ; dans les hôpitaux, sur la route, lors des manifestations (pour les manifestants, les policiers, les casseurs…), pendant un repas, même s’ils ne sont pas en service, porter secours est dans leurs gènes, et dès qu’une personne en danger se présente à eux, ces secouristes ne comptent plus leurs heures pour notre bien. Et pourtant ces personnes de première nécessité ne sont pas considérées à leur juste valeur.

2019, est aussi l’année des élections européennes -loin de nous l’idée de nous présenter-. En discussion depuis plusieurs années avec d’autres mouvements indépendantistes de Nouvelle-Calédonie, Guadeloupe, … leur souhait serait de faire une liste commune avec les indépendantistes du “Continent” comme ils disent. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter , nous sommes apolitiques et ne désirons pas nous investir dans cette mission mais, comme nous l’avons toujours dit, chaque savoisien, chaque savoisienne est libre de se présenter, de voter, pour qui il (elle) veut et nous aurons toujours pour préférence que les savoisien(nes) votent (s’ils devaient voter) pour notre indépendance plutôt que pour un parti français. L’avantage de s’associer avec un parti indépendantiste existant est qu’il ne serait pas besoin d’en créer un nouveau.

2019 toujours, peut-être le passage au tribunal de la D.A.S. Le procureur de Bonneville n’a plus rien en réserve contre la Direction au Affaires Savoisiennes. Il est obligé de puiser dans notre site pour essayer de décrédibiliser l’association. Malheureusement, il s’appuie sur des faits postérieurs à la date de la demande de dissolution de la D.A.S. Peut-être une convocation en 2019 après une vingtaine d’échanges de conclusions entre nos avocats et le Procureur via le Juge ?

2019 enfin, Comme tous les ans, nous renouvelons notre appel aux dons pour le règlement de la cotisation de l’UNPO et nous vous remercions par avance pour votre aide financière. Vous pouvez nous envoyer votre règlement

par chèque à l’ordre de la D.A.S à l’adresse suivante : DAS – 338, Route de la Gruvaz – 74170 Saint Gervais

par virement sur le compte IBAN : FR76 1054 8000 3670 1019 1621 973    /    BIC : BSAVFR2CXXX

Par Paypal (virement ou Carte Bancaire) : das@etat-de-savoie.com

Vous souhaitant encore une fois une merveilleuse année 2019, tout en espérant notre indépendance encore et toujours

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.